Assurance auto à partir de 45€ /mois *
Souscrire en ligne
Conseils / Actus
5 choses à savoir assurance jeune conducteur

Les 5 choses à savoir avant de déclarer un jeune conducteur sur son contrat auto

Actualités

Publié le 29/04/2015

Votre enfant vient d’obtenir son permis ? Vous hésitez entre le déclarer en tant que second conducteur ou conducteur principal ? Il vient d’avoir son permis et le déclarer en conducteur principal sur son véhicule vous coute plus cher ? Voici les 5 choses à savoir avant de déclarer un jeune conducteur sur son contrat auto.

Conduire ou s’assurer sur le véhicule de ses parents : la vraie fausse bonne idée !

Certains assureurs n’acceptent pas plus d’un conducteur secondaire. Il faudra dans ce cas faire un choix : votre conjoint ou votre enfant ?

Déclarer le parent qui a le meilleur bonus comme conducteur principal et le jeune conducteur comme conducteur secondaire ?

Si la compagnie d’assurance s’aperçoit que le véhicule est principalement utilisé par le conducteur secondaire, celle-ci peut résilier votre contrat pour fausse déclaration, ou plus grave refuser de prendre en charge un accident.

En cas d’accident responsable causé par le second conducteur, qui est pénalisé ?

Si un sinistre responsable est déclaré, un malus sera appliqué sur le contrat donc le conducteur principal sera impacté.

Le fait d’être désigné en tant que conducteur occasionnel ne permet pas toujours de se constituer un bonus !

Par contre avec un contrat à votre nom vous commencez à accumuler du bonus (5% par an). Pou rappel il vous faudra 13 ans d’assurance sans sinistre pour bénéficier de 50 % de bonus.

Le véhicule des parents est souvent inadapté pour un conducteur novice

Dimension, puissance, valeur. Même après avoir obtenu son permis, le jeune conducteur continue d’apprendre. Il lui faut donc un véhicule adapté à son manque d’expérience, petite citadine avec un coût d’utilisation et d’entretien faible pour faire face aux petits accrochages.

Souvent annoncé comme une astuce pour payer moins chère sa cotisation d’assurance jeune conducteur, le fait d’être déclaré en tant que second conducteur n’a pas que des avantages : majoration appliquée à tous les conducteurs, refus de pris en charge de l’assurance, nombre de conducteur secondaire limité, véhicule inadapté. Au final en cas d’utilisation régulière rien ne vaut un contrat en son nom. Pour quelques dizaines d’euros par mois en plus, pensez à souscrire un contrat pour conducteur novice, et assurez-vous d’avoir des garanties adaptées aux jeunes conducteurs, des garanties qui protégeront vos proches.